Menu 1

Busson Henri

Auteur/e

Busson Henri

Discipline

Sciences économiques

Titre

Four essays on location choice : theoretical and experimental studies

Université

Rennes 1

Date de soutenance

05/11/2015

Directeur/trice de thèse

Laurent Denant-Boemont

Résumé

Les choix de localisation des ménages conduisent à divers problèmes tels que la ségrégation entre ménages riches et ménages pauvres et à des inégalités spatiales entre les régions. Cette thèse étudie ces phénomènes à l'aide de modèles théoriques et d'expériences menées en laboratoire. Pour commencer, une expérience dont l’objectif est d’analyser les conditions sous lesquelles est réalisée pour voir sous quelles conditions différentes structures urbaines peuvent être obtenues. En effet, aux Etats-Unis, les riches sont majoritairement en banlieue et les pauvres en centre-ville alors que l'opposé est observé dans les grandes villes européennes. Il apparait que le ratio « coût d'opportunité du temps/la demande de logements » est un facteur essentiel pour expliquer ces types de structure. Ensuite, une étude théorique est menée pour obtenir des structures de villes plus complexes, où les riches et les pauvres sont beaucoup moins en situation de ségrégation. La théorie montre que les politiques publiques peuvent donner des résultats très différents. Puis, nous étudions la répartition du capital humain entre les régions. Dans les pays où elle est inégale, on observe une croissance trop faible dans les régions pauvres et une augmentation des inégalités spatiales. Pour combattre ces inégalités, il est montré qu'il est possible de faire revenir les travailleurs qualifiés dans les régions pauvres car il existe des complémentarités avec les travailleurs non qualifiés. Des études ont montré que ces derniers augmentent la productivité des travailleurs qualifiés. Enfin, une étude expérimentale est faite pour étudier les choix de consommation. Nous testons l’hypothèse de l'existence d'un consommateur représentatif souvent faite en Nouvelle Economie Géographique. Il en ressort que les modèles existant ne prennent pas assez en compte l’hétérogénéité des goûts des consommateurs.

Principales conclusions

Les principales conclusions sont les suivantes :
- le ratio cout d’opportunité du temps sur demande de logement permet d’expliquer les ségrégations urbaines observées. Les politiques peuvent donc agir sur les temps de transport pour lutter contre la ségrégation ;
- La complémentarité entre travailleurs qualifiés et travailleurs non qualifiés permettrait de faire revenir des travailleurs qualifiés vers des régions pauvres ;
- L’hétérogénéité des goûts entre les consommateurs est un facteur de dispersion spatiale.

Mots-clés

Ménages, économie urbaine, économie expérimentale, économie géographiquere

Thèmes

économie urbaine, économie expérimentale, économie géographique

CV

https://www.linkedin.com/in/henri-busson-44323734/

ISSN 2491-3022