Menu 1

Tobin Lara

Auteur/e

Tobin Lara

Discipline

Analyse et politique économiques

Titre

Essais sur l'urbanisation en Afrique subsaharienne

Université

EHESS Paris

Date de soutenance

17/03/2015

Directeur/trice de thèse

Denis Cogneau

Résumé

Le premier chapitre documente l'évolution de la ségrégation résidentielle à Nairobi, Kenya, entre 1989 et 2009 en s'appuyant sur les données du recensement. Comparée à celle des européens pendant la période coloniale, la ségrégation résidentielle ethnique et économique est modeste. Si la ségrégation tend à diminuer selon la dimension économique, elle reste stable selon la dimension ethnique. La ségrégation ethnique est également modeste dans les bidonvilles, même si elle est plus importante que dans les quartiers affluents. La croissance non-planifiée de Nairobi semble donc avoir fait de la ville un creuset de mixité ethnique et économique. Le deuxième chapitre analyse l'impact de l'insécurité des droits de propriété sur les marchés fonciers urbains. Un modèle mono-centrique standard modifié permet de prendre en compte l'arbitrage des ménages entre l'accessibilité et un continuum de droits fonciers offrant différents niveaux de sécurité. Ce travail montre (i) qu'il y a une ségrégation spatiale de la ville selon le niveau sécurité foncière; et (ii) que le marché foncier est segmenté selon le niveau de sécurité mais que ces segments sont interdépendants. De ce fait, toute politique destinée à augmenter la sécurité foncière des ménages qui en sont démunis affecte à la fois l'ensemble du marché et la structure de la ville par des effets d'équilibre général. Les troisième et quatrième chapitres quantifient l'utilisation des terres agricoles au Ghana en s'appuyant sur une comparaison de plusieurs sources de données. Ces travaux montrent qu'entre 1992 et 2005, la surface de terres cultivées au Ghana a été multipliée par deux, suggérant qu'en 2005 la limite malthusienne sur les terres cultivées n'avait pas été atteinte. La soutenabilité de ces tendances est difficile à évaluer car la stabilité des rendements, alors même que la population ghanéenne se tourne vers des activités non-agricoles, nécessite une augmentation de la productivité dans le secteur non-agricole.

Mots-clés

Urban economics, Africa, urban land market, tenure insecurity, segregation, land use, agricultural economics, propriété foncière, sol, utilisation du sol

Thèmes

économie urbaine, marché foncier et immobilier, ségrégation, discrimination, disparité, économie agricole, propriété foncière et immobilière, marché foncier et immobilier, bail

ISSN 2491-3022