Menu 1

Fretigny Raphaël

Auteur/e

Fretigny Raphaël

Discipline

Science politique

Titre

Financer la cité : la Caisse des dépôts et l'économie politique du développement urbain

Université

Lyon 2 1

Date de soutenance

07/12/2015

Directeur/trice de thèse

Gilles Pinson

Résumé

La thèse est partie d’un problème empirique : trouver une cohérence à la diversité et aux mutations des interventions de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) dans le développement urbain. Elle étudie les activités urbaines de cette institution financière publique en plaçant justement la focale sur l’articulation de ses deux caractéristiques majeures. Tout en étant soumise à des injonctions politiques et à «l’intérêt général», la Caisse des dépôts doit assurer la rémunération des fonds dont elle assure la gestion, notamment ceux issus de l’épargne. L’enquête «suit» l’argent de la Caisse des dépôts depuis sa collecte jusqu’à son investissement dans le cadre urbain. L’étude porte notamment sur deux villes : Sarcelles et Nantes. La thèse révèle que l’évolution du rôle de l’État et de la CDC dans la circulation des financements dans l’économie a fortement marqué de son empreinte les formes urbaines. Elle montre combien la croissance urbaine d’après-guerre doit à la Caisse des dépôts. L’établissement oriente alors, sous le contrôle de l’État, une part importante de l’épargne vers le financement du développement urbain. La forme du grand ensemble doit beaucoup à ce modèle financier et aux filiales techniques de la CDC. La libéralisation financière des années 1980 se traduit par une réduction de l’emprise de la Caisse des dépôts sur l’épargne et sur le crédit au développement urbain, au profit du marché. Une série de dispositifs comptables impose progressivement une discipline de marché aux circuits financiers de la CDC et a tendance à confiner son rôle dans l’appui des politiques urbaines au crédit au logement social.

Principales conclusions

La thèse est partie d’un problème empirique : trouver une cohérence à la diversité et aux mutations des interventions de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) dans le développement urbain. Elle étudie les activités urbaines de cette institution financière publique en plaçant justement la focale sur l’articulation de ses deux caractéristiques majeures. Tout en étant soumise à des injonctions politiques et à «l’intérêt général», la Caisse des dépôts doit assurer la rémunération des fonds dont elle assure la gestion, notamment ceux issus de l’épargne. L’enquête «suit» l’argent de la Caisse des dépôts depuis sa collecte jusqu’à son investissement dans le cadre urbain. L’étude porte notamment sur deux villes : Sarcelles et Nantes. La thèse révèle que l’évolution du rôle de l’État et de la CDC dans la circulation des financements dans l’économie a fortement marqué de son empreinte les formes urbaines. Elle montre combien la croissance urbaine d’après-guerre doit à la Caisse des dépôts. L’établissement oriente alors, sous le contrôle de l’État, une part importante de l’épargne vers le financement du développement urbain. La forme du grand ensemble doit beaucoup à ce modèle financier et aux filiales techniques de la CDC. La libéralisation financière des années 1980 se traduit par une réduction de l’emprise de la Caisse des dépôts sur l’épargne et sur le crédit au développement urbain, au profit du marché. Une série de dispositifs comptables impose progressivement une discipline de marché aux circuits financiers de la CDC et a tendance à confiner son rôle dans l’appui des politiques urbaines au crédit au logement social.

Mots-clés

Caisse des dépôts, développement urbain, politiques urbaines, libéralisation financière, logement social

Thèmes

Caisse des dépôts, développement urbain, politique urbaine et du logement

Accès en ligne

http://theses.univ-lyon2.fr/documents/lyon2/2015/fretigny_r/download

Articles/WP liés à la thèse

- 2014,  « La Caisse des dépôts, maire de Sarcelles ? Construction et gestion d’un grand ensemble des années 1950 aux années 1970 », Les politiques des territoires, Philippe Verheyde et Michel Margairaz (dir.), Peter Lang, Bruxelles.
- 2016, « La ville saisie par la finance publique ? La Caisse des dépôts et les politiques urbaines depuis la Seconde Guerre mondiale », Metropolitiques

CV

http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?article1795

ISSN 2491-3022