Menu 1

Gatta Federica

Auteur/e

Gatta Federica

Discipline

Aménagement et urbanisme

Titre

(Contre)pouvoirs urbains ? : une critique des dispositifs non-institutionnels de l’aménagement urbain dans les transformations du Nord-Est de la métropole parisienne

Université

Paris 10

Date de soutenance

09/12/2014

Directeur/trice de thèse

Alessia de Biase

Résumé

De quelle manière l’urbanisme opérationnel se confronte-t-il aux les évolutions contemporaines des mouvements urbains de contestation et des rhétoriques politiques sur le développement durable et participatif ? Cette thèse part du constat d’un processus d’institutionnalisation en cours depuis les années 1970 de plusieurs mouvements sociaux et critiques de l’urbanisme promouvant la place des citadins dans la construction de la ville. Ce processus est analysé et situé à travers une ethnographie menée dans le contexte emblématique des transformations récentes du Nord-Est de la métropole parisienne. Le pari de ce travail est de mettre en place une observation de situations d’interaction entre groupes d’acteurs qui sont généralement regardés séparément : les associations impliquées dans des processus de concertation, les groupes engagés dans l’occupation d’espaces en friche, les décideurs et techniciens des grands projets d’aménagement urbain, les collectifs d’artistes et architectes promouvant l’art urbain et la participation. À travers l’analyse des justifications et des (més)ententes que ces acteurs mobilisent dans la négociation autour des projets en cours, ce qui se profile est la naissance de formes de contre-pouvoirs instituées. Ces dernières sont encadrées dans des dispositifs qui agissent sur la valorisation de l’incertitude dans les imaginaires urbains, sur l’affirmation ambiguë de la catégorie de l’« habitant » comme sujet-objet de la transformation et sur la construction de temporalités intercalaires et événementielles comme nouveaux paradigmes de la planification. Ce qui résulte de notre analyse est un questionnement autour des convergences entre autogestion libertaire et néolibéralisme urbain, et autour du rapport entre urbanisme technique et critique urbaine.

Mots-clés

Nord-Est parisien, grand Paris, occupation éphémères, participation des habitants, autonomisation, institutionnalisation, urbanisme durable, aménagement du territoire

Thèmes

développement durable, aménagement du territoire, Île-de-France

Articles/WP liés à la thèse

- 2014, « La technicisation de l’incertitude. Une réflexion à partir du cas de la transformation du nord-est de la métropole parisienne », Lo Squaderno, n° 34 | « Stand-by », pp. : 25-29
- à paraître, (Contre)pouvoirs urbains ? Éléments pour une approche critique à l’urbanisme, Éditions Donner Lieu, Paris.
- à paraître, Qu’est-ce que la transformation de l’espace fait à l’habitant ?, in : Fava, F. (dir.), Que fait nous l’espace ?, l’Harmattan, Paris.
- à paraître, (Contre)temps de la transformation urbaine, in : Bonzani, S. et Guez, A. (dir.), Représenter la transformation, ou comment saisir les espaces-temps habités.
- 2014, F. Gatta, et M.A. Palumbo, Walking through urban transformation : fieldwork in the Northeast of Paris, in: Shortell, T., Brown E. (dir.), Walking in the Eurpean City, Ashgate, Burlington.
- 2013, Tactiques et formes d’engagement des acteurs non institutionnels de la transformation - rbaine, in : Biau, Véronique, Fenker, Michael et Macaire, Elise (dir.), L’implication des habitants dans la fabrication de la ville. Métiers et pratique en question, Cahiers du Réseau Activités et Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme n°6, Éditions de la Villette, Paris.
- 2011, F. Gatta, A. Sotgia, "Parigi la metro del XX secolo", UI 238, juillet-août 2011, INU Edizioni, Revue de l’Institut Nationale d’Urbanisme Italien.

CV

http://www.lped.fr/spip.php?page=mot&id_mot=257

ISSN 2491-3022