Menu 1

Lucienne Cynthia

Auteur/e

Lucienne Cynthia

Discipline

Aménagement de l'espace et urbanisme

Titre

Les défis de l'insertion socio-spatiale des favelas à Recife : entre exigences d'attractivité et nécessités d'habitabilité : le cas de la ZEIS du Coque.

Université

Tours et Université Fédérale de Pernambouc – UFPE dans le cadre d´une thèse réalisée en cotutelle franco-brésilienne

Date de soutenance

31/10/2014

Directeur/trice de thèse

Jean-Paul Carrière (Tours), Luis de la Mora (UFPE)

Résumé

La ville de Recife s´est historiquement structurée suivant un modèle de fragmentation socio-spatiale qui a résulté principalement par une propagation dans le tissu urbain de bidonvilles aux faibles conditions de vie, isolés du reste de la ville. Dans un contexte d'inégalités sociales profondément ancrées dans la société brésilienne, les zones spéciales d'intérêt social - ZEIS ont été établies en 1983 par une loi municipale après une longue période d'éradication des bidonvilles. Par choix politique, cet instrument visait à maintenir ces zones temporairement isolées du reste de la ville, à l'abri des lois du marché privé du logement, en vue de promouvoir leur insertion dans le tissu urbain et l'amélioration effective des conditions de vie de ses habitants. Cette thèse a pour but de problématiser les défis de l´insertion socio-spatiale de la ZEIS du Coque, notre cas illustratif, défis qui tournent particulièrement autour du difficile équilibre entre les exigences d'attractivité auxquelles est soumise la métropole pour son insertion dans l’économie-monde et les besoins d'habitabilité de ces zones. Même si la législation municipale sur les ZEIS donne la priorité à l'amélioration des conditions de vie dans ces zones, nous avons pu vérifier dans la pratique que, après trente ans d'existence, les résultats n´étaient encore que partiellement atteints et de manière inégale dans la zone. Par ailleurs, depuis les années 1960, la région a été la cible d'interventions urbaines de grande amplitude (construction du métro et du viaduc capitaine Temudo, suivie de son expansion, le terminal intégré de bus, etc.) qui ont exigé le retrait de résidents sans prévoir la possibilité d'être relogé dans la ZEIS. Aujourd'hui, quatre grands projets urbains de la Mairie de Recife, directement ou indirectement concentrés sur la région du Coque, auront des impacts majeurs sur la question du logement de la ZEIS. On ne peut nier les améliorations que ces œuvres, justifiées par les besoins de transport fonctionnels et les exigences d´attractivité de la ville en termes de nouveaux investissements et d´emplois, peuvent apporter aux résidents, favorisant l'intégration socio-spatiale de la ZEIS du Coque. Il est toutefois nécessaire de rappeler que l'objectif prioritaire des ZEIS est de permettre aux populations pauvres de vivre insérées dans le tissu urbain de la ville avec le droit d'améliorer leurs conditions de vie. Dans cette perspective, comme le prévoit la loi du Plan de Régularisation des Zones Spéciales d'Intérêt Social – PREZEIS, la Commission d´Urbanisation et Légalisation - Comul, la Chambre d'urbanisation ainsi que le Forum du PREZEIS devraient prendre en charge la conduite du processus de préparation et de mise en œuvre des plans de développement et des projets d'infrastructure des ZEIS, ce qui ne se fait pas dans la pratique. Il est apparu par ailleurs que l´ensemble du système de gestion du PREZEIS se voit confronté à plusieurs défis pour assumer son rôle de protagoniste, rôle pourtant récemment reconnu par la ville de Recife dans le cadre des projets urbains à mettre en œuvre dans le Coque.

Principales conclusions

La confrontation dans le même espace urbain de deux stratégies urbaines difficilement conciliables, même si elles ne sont pas nécessairement a priori antagoniques, l’une relative à l’insertion des populations en situation de précarité au sein des favelas, et l’autre tournée vers une plus grande insertion de la métropole dans l’économie-monde par le renforcement de l’attractivité, se traduit par de fortes contradictions dans les objectifs et la mise en œuvre de l’action publique. Telle est en particulier la situation que l’on peut observer dans une zone d’habitat précaire présentant un grand potentiel stratégique en termes de centralité, comme la ZEIS du Coque, le cas d’étude que nous avons retenu à titre illustratif. Ainsi, nous avons pu constater que, malgré un discours en faveur de l'insertion urbaine et sociale des zones d’habitat précaire dans le tissu urbain de Recife, les effets de l’action publique s’expriment par des résultats partiels en termes de réduction de la fragmentation socio-spatiale, alors que se développent de réelles menaces au « droit à la ville », au sens lefebvrien du terme,  et à l’amélioration des conditions d’habitabilité dans ces zones, en raison des exigences induites par la compétition interurbaine.

Mots-clés

Zones spéciales d’intérêt social, PREZEIS, fragmentation socio-spatiale, insertion socio-spatiale, attractivité, habitabilité, politique du logement.

Thèmes

Liste des thèmes

Accès en ligne

http://www.applis.univ-tours.fr/theses/2014/cynthia.lucienne_0000.pdfhttp://repositorio.ufpe.br/handle/123456789/18292

CV

http://buscatextual.cnpq.br/buscatextual/visualizacv.do?id=K4451492J4

ISSN 2491-3022