Menu 1

Tribout Silvère

Auteur/e

Tribout Silvère

Discipline

Aménagement de l'espace, urbanisme

Titre

Les concepteurs en agence d’architecture, d’urbanisme et de paysage à l’épreuve du développement durable

Université

Paris Ouest - Nanterre - La Défense

Date de soutenance

12/11/2015

Directeur/trice de thèse

Marie-Hélène Bacqué, Frédéric Dufaux

Résumé

Cette thèse interroge la manière dont le développement durable est saisi par les concepteurs en agence d’architecture, d’urbanisme et de paysage. Elle analyse ce que les tentatives d’appropriation disent du fonctionnement de telles organisations, de leur place dans le processus de projet, et de la diversité des valeurs qui peuvent s’y développer. Basé sur l’observation in situ d’une agence parisienne d’une vingtaine de personnes entre 2010 et 2013, notre travail définit trois axes de recherche autour : des approches, contenus et statuts accordés au développement durable par les concepteurs ; des systèmes de valeurs portés par les concepteurs et leur évolution à l’épreuve du développement durable ; des compétences et du rôle des concepteurs dans la fabrique urbaine au prisme du développement durable. La démonstration met en lumière la diversité des approches et statuts accordés à celui-ci. Les compétences apparaissent comme un enjeu d’appropriation cognitive et opérationnelle, mais aussi de concurrence interprofessionnelle. En outre, les concepteurs s’appuient sur des systèmes de normes et de valeurs répondant aux logiques parfois contradictoires des mondes marchand, industriel, civique, de l’opinion, et de l’inspiration (Boltanski, Thévenot, 1991). Les tentatives d’appropriation du développement durable renforcent plus qu’elles ne transforment les tensions entre ces logiques. Cette thèse vise à enrichir la connaissance des mécanismes d’appropriation du développement durable par les acteurs de l’aménagement et de l’urbanisme. Elle participe à la compréhension des modes de fonctionnement d’un acteur particulier : le concepteur appréhendé dans le collectif de l’agence.

Principales conclusions

La thèse montre : 1) le hiatus entre les approches souvent techniques et environnementales du développement durable lorsque les concepteurs sont en situation de travail et les approches plus globales, critiques et hétérogènes lorsque les mêmes acteurs sont en situation de réfléchir sur leurs pratiques ; 2) l’émergence de processus contradictoires chez les concepteurs, qui reconnaissent l’intérêt de collaborer avec de nouveaux partenaires pour répondre aux objectifs de durabilité, tout en déployant des stratégies visant à préserver leur place centrale dans l’acte de conception ; 3) une faible remise en cause, face à l’impératif du développement durable, des normes et valeurs auxquelles les concepteurs répondent et donc le fondement même de leurs pratiques.

Mots-clés

Développement durable, agence d’architecture, d’urbanisme et de paysage, projet urbain

Thèmes

développement durable, architecture, projet urbain

Accès en ligne

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01174777/documenthttp://www.theses.fr/2015PEST1088

Articles/WP liés à la thèse

Demoulin Jeanne, Tribout Silvère, Construire des espaces de réflexivité pour analyser et transformer les pratiques professionnelles : un travail de légitimation, Interrogations ? n°19

CV

https://fr.linkedin.com/in/silv%C3%A8re-tribout-b47057b8
http://www.pacte-grenoble.fr/blog/membres/tribout-silvere/

ISSN 2491-3022