Menu 1

Roques Patricia

Auteur/e

Roques Patricia

Discipline

Sciences de gestion

Titre

La question de l'énergie dans les logements sociaux réhabilités. Pratiques et identité

Université

Nice

Date de soutenance

10/06/2016

Directeur/trice de thèse

Nathalie Lazaric

Résumé

Notre thèse tente de répondre à la question suivante : « Dans un contexte intégrant des caractéristiques identiques favorables à une réduction ou une modération de la consommation d’énergie domestique, celui du logement social locatif ayant fait l’objet d’un programme de réhabilitation thermique, tous les individus ont-ils des pratiques énergétiques semblables et quels sont les facteurs explicatifs de ces pratiques et de leurs possibles différences ? Dans un premier temps, considérant que l’on ne consomme pas de l’énergie pour elle-même mais pour produire un service par le moyen obligé d’un bien de service de l’énergie, nous avons identifié les pratiques des ménages en introduisant une classification selon qu’elles induisent une consommation ou, à l’inverse, une réduction de la consommation. A côté des pratiques d’acquisition d’équipement et de leur usage, nous avons également relevé des pratiques alternatives ou impliquant des tiers ayant pour effet induit une réduction de consommation. Dans un deuxième temps, nous avons repéré divers facteurs sous-tendant ces pratiques que nous avons regroupés en quatre catégories distinctes : l’identité y apparait comme centre intégrateur jouant un rôle clé. Sur ces bases, nous avons établi un profil pour chaque individu, rendant compte d’un alignement de caractéristiques favorables et défavorables à une réduction de consommation. Dans un troisième temps, nous avons pu repérer des similitudes entre profils, peu corrélées aux classifications statistiques habituelles, d’où nous avons extrapolé quatre types distincts. Ces fortes différences entre profils des individus, dont l’identité constitue le pivot, met en évidence la nécessité de leur prise en compte dans une perspective opérationnelle. Notre thèse interroge le modèle de consommation et de vie en société, ouvre des pistes vers la consolidation de l’efficacité énergétique, vers la sobriété en équipements, et l’enrichissement des identités sociales relationnelles.

Mots-clés

Efficacité énergétique, rénovation thermique, logement social, comportement du consommateur