Menu 1

Logement occasionnel

Catégorie statistique apparue dans les nomenclatures de l’INSEE à partir du recensement de 1990. Elle isole, parmi les logements, ceux qui sont occupés une partie de l’année pour des raisons professionnelles, ce qui les distingue des résidences principales qui sont occupées la plus grande partie de l’année et des résidences secondaires qui sont destinées aux loisirs.

Introduite pour rendre compte d’une réalité sociale liée notamment à la bi-activité des ménages formés d’un couple, cette catégorie reste instable car difficile à maîtriser par les agents recenseurs chargés de faire la différence entre les logements, notamment urbains. Le recensement de 2017 comptait 298 000 logements occasionnels en France (soit un peu moins de 0,8% du parc, pour 3,1 millions de résidences secondaires).

Jean-Claude Driant
Juin 2021

parc de logements