Menu 1

Résidence sociale

Créées en 1994, les résidences sociales sont des logements-foyers conventionnés à l’APL

Elles sont des structures collectives d’hébergement et de logement temporaires créées par construction neuve, acquisition d’immeubles existants ou conventionnement et transformation de foyers de jeunes travailleurs ou de travailleurs migrants. Elles sont financées avec les crédits d’aide à la pierre destinés au logement social et prioritairement ceux ciblés sur le logement des personnes en difficultés (PLA-Intégration).
Les résidences sociales se distinguent des immeubles de logement ordinaire par le statut d’occupation des résidents qui repose, contrairement à la location de droit commun, sur le caractère temporaire de l’occupation. Les résidents s’acquittent d’une redevance correspondant à un équivalent de loyer, de charges locatives et de rémunération de prestations diverses.
Chaque résidence sociale donne lieu à l’élaboration conjointe par le gestionnaire et les acteurs locaux des politiques du logement des personnes défavorisées d’un projet social qui définit notamment le profil des personnes accueillies en fonction des besoins et des priorités locales, les modalités d’attribution et les moyens mobilisés pour favoriser le passage des résidents vers un logement ordinaire. C’est ce projet social qui, outre l’accès à l’APL, distingue la résidence sociale du logement-foyer traditionnel.

Jean-Claude Driant
Juin 2021

accompagnement social, aides à la personne, conventionnement, défavorisés (logement des), « L’hébergement : entre public et privé, un secteur en recomposition« , statut d’occupation