Menu 1

Bernard Tiphaine

Auteur/e

Bernard Tiphaine

Discipline

Anthropologie

Titre

Habiter le foyer : Approche anthropologique de la résidentialisation des foyers à travers l’ « exception » Centenaire, une résidence sociale en co-gestion à Montreuil-sous-Bois

Université

Paris 8

Date de soutenance

28/04/2017

Directeur/trice de thèse

Alain Bertho

Résumé

Depuis 1997 et suite aux rapports de Pierre Pascal en 1994 et d'Henri Cuq en 1996, un « plan de traitement » a été mis en œuvre pour moderniser les foyers de travailleurs migrants. Depuis la circulaire de 2006 et le lancement de plans quinquennaux pour organiser ces changements, cette planification et la transformation des foyers en résidences sociales sont accélérées. En premier lieu, cette thèse présentera le travail ethnographique mené aux côtés d’habitants de foyers pour mettre en perspective les objectifs du « plan de traitement » avec le vécu et la pensée des résidants pour se centrer sur leurs représentations d’un logement digne et leurs pratiques d’inclusion. La transformation des foyers est également étudiée comme une forme de résidentialisation pour en extraire les logiques. Elle soulève des tensions, imposant des normes sur l' « habiter » et des déménagements forcés. Par un retour sur les mobilisations multiples qui jalonnent l’histoire des foyers et produisent une mémoire politique, j’ai cherché à analyser leurs formes contemporaines qui relèvent de la défense et d’une présence physique comme forme de revendication. A partir de l’étude, pour un foyer de Montreuil, du passage d’un fonctionnement en gestion autonome à celui d’une cogestion, l’attention a été portée sur les risques pris par les acteurs en présence et sur l’expertise des habitants. Ce travail analyse les enjeux de la concertation et la manière dont émerge et se réalise un système alternatif de gestion qui porte sur des savoir communs et part d'une mobilisation politique. Enfin, le caractère d'exception de cette expérimentation sera interrogé.

Mots-clés

Foyer de travailleurs migrants, lutte sociale, logement, hébergement social