Menu 1

Munoz Ebensperger Florencia

Auteur/e

Munoz Ebensperger Florencia

Discipline

Anthropologie sociale et ethnologie

Titre

Habiter la ville populaire : la maison et les expériences d'habitation des familles à Santiago durant le dernier siècle

Université

Paris EHESS

Date de soutenance

29/06/2020

Directeur/trice de thèse

Anne Monjaret

Résumé

Cette thèse analyse les modes de vie et d’habitation des groupes populaires de la ville de Santiago, Chili, ainsi que ses principales transformations tout au long du XXème siècle. L’accent est mis particulièrement sur la migration paysanne qui est à l’origine de la formation de ces univers sociaux. De cette manière, ce travail cherche à explorer les importants processus de conformation urbaine du XXème depuis une perspective très peu développée : la maison et l’expérience quotidienne et domestique de ses habitants. Centré sur l’analyse de la maison, celle-ci comprise comme une entité à la fois matérielle, sociale et symbolique, ce texte a été organisé autour de trois périodes, correspondantes aux trois générations présentes dans ces contextes. Dans chacune de ces périodes prévaut un « mode d’habitation » particulier, c’est-à-dire, un ensemble d’idées, formes et pratiques, liées au domestique. C’est ainsi que ce travail cherche à s’approcher à la compréhension des classes populaires urbaines de Santiago et ses transformations pendant le XXème siècle, et plus spécifiquement, à la construction d’univers culturels propres à ces espaces sociaux.

Mots-clés

Migration, paysannerie, Chili, habitation populaire

Accès en ligne