Menu 1

Pirhosseinloo Hengameh

Auteur/e

Pirhosseinloo Hengameh

Discipline

Architecture

Titre

Habiter la façade : la conquête d'une épaisseur sensible : les dispositifs de façade épaisse dans les logements collectifs des écoquartiers : conception architecturale et ambiances.

Université

Grenoble Alpes

Date de soutenance

20/12/2019

Directeur/trice de thèse

Henry Torgue

Résumé

Dans le contexte actuel des conceptions et réalisations architecturales, la façade s’est éloignée de sa traditionnelle fonction de mur séparateur filtrant la lumière, pour se diversifier en une variété d’espaces de plus en plus complexes, gagnant de ce fait même une épaisseur modulable. Les balcons, loggias, terrasses, coursives, issues de différentes cultures, déclinent aujourd’hui de nouvelles propositions spatiales, ambiantales et comportementales. L’hypothèse générale de cette thèse est que l’ensemble de ces espaces intermédiaires regroupés sous l’intitulé de dispositifs de façade épaisse (DFE) participe pleinement à la conception et au vécu du logement contemporain. Les DFE appartiennent à la famille des « espaces intermédiaires », c’est à dire des lieux caractérisant la zone transitionnelle séparant deux espaces aux degrés d’intimité différents, aménageant les liens intérieur/extérieur, permettant des porosités avec les éléments naturels, le voisinage, le contexte urbain ou le grand territoire. Par définition, les DFE agissent comme interfaces génératrices d’expériences sensorielles et sensibles. L’analyse de trois écoquartiers (à Grenoble et à Paris) permet d’explorer la variété typologique des bâtis ; la diversité des rôles attribués par les résidents aux DFE témoigne : surface supplémentaire à celle du logement, sas d’entrée dans l’espace privé, espace représentatif pour le bâti, filtre régulateur des facteurs ambiantaux, modularité de l’intimité et augmentation de la qualité de vie du logement… En conclusion, la thèse montre comment l’étude des ambiances des DFE permet de mettre à jour les enjeux transversaux et contemporains de la conception de ce type d’espaces intermédiaires, en proposant plusieurs champs d’interrogation aux concepteurs : un DFE dans son contexte, un espace à forte appropriation modulable, un accès à la nature, un espace de jeu pour les cinq sens, un lieu intime et un lieu convivial. Concevoir le logement et penser les ambiances des DFE à travers cette grille devient alors pour le concepteur une démarche d’élargissement et d’enrichissement de son projet d’habitation.

Mots-clés

Interface épaisse, Balcon, Loggia, Terrasse, Coursive, Ambiance, Appropriation, Habiter, Modularité, Ecoquartier

Accès en ligne

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02634748