Menu 1

Zu Quanbi

Auteur/e

Zu Quanbi

Discipline

Sociologie

Titre

La question du logement dans la ville chinoise au coeur des mutations urbaines : une sociologie des nouveaux modes d'habiter entre héritage et modernité : le cas de Pékin

Université

Paris 8

Date de soutenance

2014

Directeur/trice de thèse

Claire Lévy-Vroelant

Résumé

S'appuyant sur des expériences de recherche et des théories issues de la sociologie urbaine occidentale, états-unienne et chinoise, la thèse contribue à la compréhension des mutations de la société urbaine chinoise à travers l'observation de la question du logement à Pékin vu du côté des accédants à la propriété. Favorisé par les réformes, l'expansion et la privatisation du secteur immobilier semble répondre à l'enthousiasme de ménages de plus en plus nombreux pour accéder à ces nouveaux espaces privés de prospérité. En quête de "bonne existence" et de distinction sociale, disposées à changer profondément leurs modes de vie et à s’éloigner du centre, les classes moyennes émergeantes participent activement, avec des résultats plus ou moins heureux, à la transformation de la Chine urbaine contemporaine. L’enquête, à la fois sémantique (glossaire), ethnographique (observation), visuelle (photographies) fait des récits de vie et des conversations in situ sa matière première.

Mots-clés

S'appuyant sur des expériences de recherche et des théories issues de la sociologie urbaine occidentale, états-unienne et chinoise, la thèse contribue à la compréhension des mutations de la société urbaine chinoise à travers l'observation de la question du logement à Pékin vu du côté des accédants à la propriété. Favorisé par les réformes, l'expansion et la privatisation du secteur immobilier semble répondre à l'enthousiasme de ménages de plus en plus nombreux pour accéder à ces nouveaux espaces privés de prospérité. En quête de "bonne existence" et de distinction sociale, disposées à changer profondément leurs modes de vie et à s’éloigner du centre, les classes moyennes émergeantes participent activement, avec des résultats plus ou moins heureux, à la transformation de la Chine urbaine contemporaine. L’enquête, à la fois sémantique (glossaire), ethnographique (observation), visuelle (photographies) fait des récits de vie et des conversations in situ sa matière première.