Menu 1

Les conditions de logement en France

Coordonné par Anne Laferrère, Erwan Pouliquen et Catherine Rougerie, INSEE Références, édition 2017.

Cet ouvrage présente sous l’angle quantitatif la description des conditions de logement et de leur évolution au cours des dernières décennies. Pour autant, il ne s’agit pas d’un simple recueil de chiffres. Si des fiches statistiques, accompagnées d’un commentaire succinct, occupent la plus grande part du volume, celui-ci contient également quatre dossiers sur la situation des locataires, l’accès à la propriété, la mobilité résidentielle et le logement des ménages immigrés.
L’objet est, comme l’indique le nom de la collection, de fournir au lecteur des références. Les situations et des évolutions décrites sont, certes, pour beaucoup connues des spécialistes. Par exemple, on sait depuis longtemps que les ménages jeunes sont les plus mobiles ou que la mobilité en sortie du secteur social est faible. L’intérêt de l’ouvrage est de quantifier ces phénomènes et d’en étudier les raisons et les conséquences. Et aussi, parfois, de rappeler la réalité : ainsi, la part des locataires du secteur social qui dépassent les plafonds de ressources n’est que de 4%, loin de ce que soutiennent parfois ceux qui pensent que leur départ permettrait de régler le problème de l’accès au logement des ménages modestes.
Parmi les thèmes traités, ceux qui concernent les locataires et l’accession à la propriété sont récurrents dans les études sur le logement.  Ils n’en sont pas moins d’actualité. L’écart de revenus se creuse entre les locataires et les propriétaires, dont la part parmi les ménages modestes diminue et, si le taux de propriétaires dans l’ensemble des ménages continue à (faiblement) augmenter, l’accès à la propriété recule depuis 2008. De sorte que l’on peut se poser la question l’évolution à venir de la part de la propriété occupante. Bien entendu, l’ouvrage n’y répond pas, mais les données qu’il fournit donnent à penser qu’après des dizaines d’années d’augmentation, elle pourrait bien baisser, à l’instar de ce qui est observé dans plusieurs pays voisins du nôtre.
Dossiers et fiches sont précédés d’une « vue d’ensemble ». On est parfois tenté, dans ce type d’ouvrage, de sauter l’introduction qui se limite souvent à des généralités sans grand intérêt. On aurait tort de la faire ici, car le texte introductif dresse au contraire un tableau remarquablement clair de la situation du logement en France, des problématiques actuelles et des enjeux de la politique du logement.
Ajoutons que l’ouvrage s’intéresse aussi à des sujets parfois absents des études statistiques sur le logement : les difficultés de logement et les personnes qui, dans l’incapacité d’accéder à un logement « ordinaire », vivent en hébergement ; les départements d’outremer, désormais intégrés à la « France statistique » ; les autres pays de l’union européenne. Un léger regret, toutefois, concernant cette dernière fiche : on aurait aimé qu’elle soit un peu plus fournie et surtout plus homogène : les données présentées portent en effet tantôt sur les ménages, tantôt sur les individus, ce qui peut être source de confusion.
En résumé, cet ouvrage, également disponible en ligne sur le site de l’INSEE, nous paraît indispensable à tous ceux qui s’intéressent au logement.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

ISSN 2491-3022